Le Blog du Salon JNTIC

[Revue de presse] #JNTIC2015 : le secteur des TIC entre performances et doléances


Les doléances des professionnels des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), à l’ouverture du Salon #JNTIC2015, ce 19 mai, semblent se justifier par la forte contribution de ce secteur à l’économie nationale. Revue de Presse.

«Les transactions effectuées par jour », via les services TIC « s’élèvent à plus de 8 milliards de FCFA », rapporte L’Expression. Des révélations faites par Koné Bruno, le ministre des TIC. Avec « 22 millions d’abonnés sur ses 23 millions d’habitants », retransmet Le Jour Plus, la Côte d’Ivoire détient « le taux le plus élévé en Afrique occidentale ».

Le pays enregistre également « 7 millions d’utilisateurs » d’Internet, apprend-on de Fraternité Matin, qui mentionne Koné Bruno. « Le secteur des TIC, poursuit le quotidien gouvernemental, génère 1 000 milliards de FCFA de chiffre d’affaires, rapporte entre 300 et 400 milliards au budget de l’Etat ».

Le coût des licences dans le viseur des professionnels des TIC

« Plus d’investissements » de l’Etat. C’est ce que réclament les entreprises du secteur des TIC en Côte d’Ivoire, livre soirinfo. « La croissance du pays risque d’être ralentie si les investissements dans le secteur des […] TIC (…) ne sont pas soutenus», diffuse Le Mandat, citant Ahmed Cissé, président de l’Union Nationale des Entreprises de Télécommunication (UNETEL).

Ahmed Cissé souhaite donc que l’Etat tienne compte de ce facteur «dans la prochaine fixation du coût de la licence », rapporte soirinfo. C’est « la baisse des coûts des licences » que visent « les opérateurs », croit savoir Le Mandat. Surtout que « l’Etat prépare le renouvellement des licences qui devrait revenir plus chères aux compagnies de téléphonie », ébruite Le Nouveau Courrier.